JOMO : Joy of Missing Out [LOOK]

namaste

comment ça va sur terre ? cette semaine je voulais parler d’un truc que j’ai appris à contracter avec les années : THE JOY OF MISSING OUT. Littéralement « le bonheur de ne pas être là ». Un petit concept très sympa, pas forcément très apprécié, et pour mieux en parler, j’ai fait quelques photos avec ma jolie Elodie pour agrémenter ce petit post ! ENJOY 😉

JOMO : qu’est ce que c’est ?

« the Joy Of Missing Out » est une formule de la génération 2.0 qui signifie le contraire de FOMO « Fear Of Missing Out ». En Français cela donne « Le Bonheur de ne pas être là » et « La Peur de ne pas être là » (quand même moins sexy 😉). Ce phénomène est très lié aux réseaux sociaux et l’instantanéité du web à ce qui se dit, mais je pense sincèrement que cela existait bien avant ! Web ou pas, Réseaux Sociaux ou pas, j’ai toujours connu des gens qui aimaient grogner parce qu’ils n’étaient pas invité à un anniversaire ou à une fête ou à une sortie… Je n’ai pas été éduqué dans ce besoin d’être invité tout partout & d’avoir tout (jusqu’à mes 18 ans je dois même admettre que j’étais quasiment toujours à la maison, mes rares soirées étaient des soirées pyjamas et des sorties cinéma avec l’école… je n’en suis pas morte). Donc jusqu’à tout récemment je ne comprenais pas ce truc… « FOMO », le besoin d’être là où tout se passe… 

 

Une vraie JOMO dans l’âme ! Et c’est un truc que j’ai d’autant plus remarqué avec mon activité dans la blogosphère. J’en vois de plus en plus qui grognent, se plaignent, directement ou indirectement, de voir des cadeaux chez les autres, des soirées où ils/elles ne sont pas… oulala pourquoi se prendre la tête comme ça ? Perso, si je suis là, c’est génial, mais si je n’y suis pas, ce n’est pas grave. Une soirée de blogueuses vraiment ouf sur Lyon ? Des copines qui y sont ? Oh bah c’est cool pour elles, aux vues des RS, elles ont l’air de bien s’amuser. Je suis contente pour elles, elles bossent pour ça, c’est normal que ça soit valorisé ! Tiens une telle a reçu un super colis qui me fait rêver ? Elle a bossé pour que son blog fonctionne, normal que les marques/entreprises/agences la repèrent et lui proposent, tiptop pour elle, j’irai l’acheter si je le veux vraiment (et que j’en ai besoin)… 

Et ce même schéma fonctionne pour la vie sociale. Au quotidien, j’ai beaucoup d’amis tout genre confondu qui ont ce souci du « j’ai pas été invité » ou du « je veux pas rater ça » et parfois je trouve ahurissant les extrémités par lesquelles peuvent passer les gens pour être à THE SOIREE, tenir toute la nuit ou les prix à payer. Je n’ai jamais vraiment compris ce truc de la surenchère de « j’y étais ». Comme si être là où tout se passe est devenu le plus important. Être la première dans ce magasin, être celui qui reste jusqu’à la fermeture, être le premier à tester, être aux premières loges : et ce tout le temps. Les évènements n’ont plus rien d’exceptionnels, ils deviennent tous sans intérêt car perdu dans la masse.

CROP TOP – Pull and Bear / JUPE – Zaful / SAC – Karteko / LUNETTES – L’Usine à Lunettes / BASKETS – Pull and Bear

Je vais pas vous faire une liste ultra exhaustive sur le sujet je pense que vous avez compris ? Je ne juge pas les gens qui « FOMO » comme on dit. C’est un truc qu’on apprend malgrè nous dans la vie… à « jalouser » ce que les autres ont et que l’on a pas. Mais il faut apprendre à « JOMO » parfois… Car les réseaux sociaux (qui accentuent cette tendance) mentent un peu parfois… Combien de fois j’ai passé une bonne soirée sans plus, et j’ai fait passé ça pour la soirée du siècle avec 2 snap et une photo instagram. Attention, les apparences peuvent être trompeuses. Et il est parfois pas si mal de rater les événements. Il est important de passer parfois une soirée chez soi devant un vieux film vu mille fois plutôt qu’aller voir le dernier set d’un tel ou découvrir la boutique de l’autre. Avoir des moments exceptionnels est plus intéressant à raconter et expérimenter, que vivre tout tout le temps à mes yeux…

Et vous, vous auriez aimé être là ? 😉

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *